Appeler gratuitement 09 70 01 91 63
Une note de 9.3/10 basé sur un total de 163 avis.
Créez facilementvotre propre séjour foot.

Assurez-vous d'avoir un ticket valide. + En savoir plus

Avec VoyageFoot vous êtes assuré d'avoir des "tickets papiers" ou des "e-tickets". D'autres types de tickets peuvent vous causer de nombreux ennuis.
Plus d'informations.
  • Papier ou e-tickets
  • Une expérience insouciante
Voyages foot

AS Roma

AS Roma

Voyages foot
AS Roma

AS Roma

Assurez-vous d'avoir un ticket valide. + En savoir plus

Avec VoyageFoot vous êtes assuré d'avoir des "tickets papiers" ou des "e-tickets". D'autres types de tickets peuvent vous causer de nombreux ennuis.
Plus d'informations.
  • Papier ou e-tickets
  • Une expérience insouciante
1. Sélectionnez votre match
2. Composez votre voyage
3. Confirmez et réservez
Réservez facilement Votre voyage complet sur mesure
Numéro 1 des voyages foot Le spécialiste depuis 2017
Clair et concis Pas de frais cachés


personnes ont consulté un voyage pour AS Roma au cours des dernières 24 heures.

Vivez pleinement un match de football de l’AS Roma

Réservez votre voyage pour assister à un match de football de l’AS Roma en quatre clics

Organisez votre voyage complet pour aller voir un match de foot de l’AS Roma, facilement personnalisable. Sélectionnez le match, l’hôtel et le siège en un seul endroit. Pas de frais de réservation.

Assister à un match de l’AS Roma en direct est une expérience incroyable. Le Stadio Olimpico est le plus grand stade d’Italie avec une capacité de 70 634 places. L’équipe partage son terrain avec son plus grand rival – la SS Lazio. Le slogan de l’équipe de l’AS Roma est « Roma e Gloria » qui se traduit par « Rome et la gloire ». Et avec plus de 70 000 autres personnes autour de vous, il sera difficile de ne pas ressentir les sentiments de gloire dans le stade.

Rome est la capitale de l’Italie et l’une des plus anciennes villes d’Europe. L’histoire de la capitale nationale s’étend sur plus de 28 siècles, mais certains pensent qu’elle pourrait être encore plus ancienne. Découvrez des restaurants de niveau international, des piazzas historiques et des magasins intéressants proposant des produits de luxe.

Visitez le Colisée et voyez comment les athlètes d’autrefois vivaient tout cela. Vous pouvez aussi visiter la fontaine de Trevi et vous régaler de la beauté de cette fontaine emblématique du XVIIIe siècle.

Avec des tonnes de choses à découvrir à proximité, un city break à Rome suffit à ravir la plupart des gens. Il y a tellement plus à découvrir dans ce voyage sur le thème du football que ce que l’on croit.

Tout ce que vous devez savoir sur votre voyage pour aller voir un match de l’AS Roma

Nous avons fait le travail et avons élaboré le guide ultime pour visiter Rome, afin que votre voyage sur le football à Rome se déroule le mieux possible. Des conseils d’initiés sur le Stadio Olimpico aux conseils pour explorer la ville historique de Rome.

  • Informations sur le Stadio Olimpico, itinéraire et astuces
  • Informations sur Rome
  • Que faire à Rome

Stadio Olimpico – Le stade légendaire de l’AS Roma

Le stade de l’AS Roma est le Stadio Olimpico. C’est le plus grand stade de la ville et il a accueilli la finale de la Coupe du monde de la FIFA 1990. Il a été classé stade de catégorie 4 par l’UEFA, ce qui en fait un moment incontournable à visiter pour tout amateur de football. Comme il a été rénové pour le tournoi Euro 2020, les visiteurs pourront profiter des installations de haute qualité qui favorisent une expérience globale agréable.

L’AS Roma est l’un des clubs les plus soutenus en Italie. Ainsi, lorsque vous faites un voyage dans le monde du football à Rome, vous pouvez vous attendre à une atmosphère d’excitation et de passion. Surtout lors des derbys contre la Lazio, qui est connue pour être l’une des rivalités les plus féroces d’Europe. Réserver un voyage pour aller voir jouer l’AS Roma est toujours un moment mémorable !

Comment se rendre au stade Stadio Olimpico ?

Le Stadio Olimpico est situé dans la partie nord de la ville. Il est situé à environ sept kilomètres du centre-ville. Il y a plusieurs façons de se rendre au stade. Bien que vous puissiez conduire, nous vous recommandons plutôt de prendre les transports en commun. Comme c’est le cas dans de nombreuses grandes villes, il peut y avoir un peu d’embouteillage, ce qui signifie que vous risquez de passer plus de temps que vous le souhaiteriez pour vous rendre au match. Si vous n’êtes pas trop stressé à ce sujet, nous vous suggérons également d’envisager l’utilisation d’un taxi. Cela peut s’avérer moins cher, surtout si vous voyagez en groupe.

Il existe quelques applications de transport populaires qui proposent même des tarifs réduits pour les personnes se rendant au stade, ce qui rend ce voyage foot bien plus abordable que vous ne le pensez.

De là, vous devez prendre le GRA Cassia-Flaminia jusqu’à la sortie n° 5 (Flaminia). Ensuite, il vous suffit de suivre les indications pour le stade (Foro Italico).

En TRAM et TRAIN jusqu’au Stadio Olimpico

Si vous êtes près de la ligne B du métro, vous pouvez prendre le métro en direction de Laurentina. Descendez à la gare Termini. De là, prenez le métro en direction de Battistini et descendez à l’arrêt Ottaviano. Ensuite, prenez le bus n° 32 jusqu’à la Piazzale della Farnesina, où vous devriez être à quelques pas du stade.

Si vous n’êtes pas à proximité de la ligne B du métro, vous pouvez utiliser la ligne A du métro pour vous en rapprocher. Il vous suffit de vous rendre à la gare ferroviaire Termini et vous serez en mesure de trouver votre chemin partout dans la ville. Cela facilitera grandement votre voyage.

Adresse Stadio Olimpico

Stadio Olimpico

Viale dei Gladiatori

00135 Rome RM, Italie

Plan du stade Stadio Olimpico

Le Stadio Olimpico a été initialement construit pour accueillir les Jeux olympiques. La disposition est donc un peu moins conventionnelle que celle des autres stades de foot européens. (Si vous voulez notre avis, c’est un must à voir pour profiter encore plus de votre visite sur le thème du football)

Le stade a quatre côtés :

  • Curva Nord – il s’agit de la tribune traditionnellement réservée aux S.S. Les supporters de la Lazio. Si la Roma joue contre une autre équipe, les supporters de l’équipe adverse s’assoient ici.
  • Curva Sud – cette tribune est réservée aux supporters de l’AS Roma à domicile. Si vous choisissez de vous asseoir ici pendant un match de football, attendez-vous à ce que ce soit bruyant !
  • Tribuna Ovest – c’est la tribune principale. Il s’agit d’un siège à un seul niveau. Elle présente les abris de joueurs et les tribunes de presse. Les personnes qui s’assoient ici se sentent souvent plus proches de l’action.
  • Tribuna Tevere – ce stand situé en face de la rangée principale. En général, ce sont les sièges les plus chers de la salle. Elles sont souvent réservées aux VIP et autres invités spéciaux.

Visite du stade Olimpico

Malheureusement, il n’y a pas de visites guidées autour du Stadio Olimpico. Contrairement à d’autres stades en Europe, vous ne pouvez pas payer pour visiter le stade en dehors des jours de match. Toutefois, cela ne signifie pas que ce voyage foot est dépourvu d’intérêt.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’AS Roma et la culture des supporters, d’autres options s’offrent à vous. De nombreux circuits à vélo accordent une attention particulière à l’histoire du club et aux zones où vous êtes susceptibles de trouver les supporters les plus fervents.

Snacks et boissons à proximité du Stadio Olimpico

Assister à un match de l’AS Roma, c’est bien plus que se rendre au stade. Avant de se rendre au match, il est toujours agréable de prendre quelques verres dans un restaurant voisin. Heureusement, il y a des tonnes de vendeurs situés près du stade qui vous offrent la possibilité de manger un morceau ou de boire une pinte.

Parmi les classiques, citons le Bar River et les Giardini dell’Eden, qui se trouvent à quelques pas du stade. Voici ce que vous devez savoir à leur sujet :

Bar Rivière

Le Bar River est un petit restaurant de vente à emporter situé à proximité de l’arène. En fait, il est si proche que les clients ont une vue imprenable sur le stade pendant qu’ils dînent. Avec un menu solide rempli de plats classiques de la cuisine italienne, vous serez certainement satisfait en visitant le Bar River.

Il est ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ce qui signifie que vous pouvez le visiter avant ou après le match. Comme le bar est très fréquenté les jours où l’AS Roma ou la SS Lazio joue, nous vous suggérons de réserver une table si vous souhaitez visiter ce lieu unique pendant votre voyage de football.

Giardini dell’Eden

Les Giardini dell’Eden (traduction : Le jardin d’Eden) est une réserve naturelle située à proximité du stade, qui dispose d’un restaurant dans une zone très pittoresque. Les visiteurs peuvent y écouter de la musique live, boire des cocktails à prix abordables et déguster de bons plats.

Le lieu ouvre à 19 heures et ferme à 2 heures du matin. Donc, si vous souhaitez poursuivre une bonne soirée après le match, nous vous suggérons d’y passer.

Informations sur l’AS Roma

L’AS Roma a été fondé en 1927 par Italo Foschi – un homme politique de premier plan à l’époque. Il a été l’orchestrateur d’une fusion entre les trois plus anciens clubs de la ville : Fortidudo-Pro Roma SGS, SS Alba-Audace, et Roman FC.

L’objectif de Foschi était de créer une équipe capable de rivaliser avec les équipes dominantes basées dans la partie nord du pays. À savoir, l’AC Milan, l’Inter Milan, le Genoa et la Juventus, qui semblaient tous dominer le championnat.

Il aura fallu près de 14 ans à l’AS Roma pour remporter son premier titre de Série A. Depuis lors, les victoires se sont faites rares. Globalement, l’équipe a gagné :

  • 3 titres de Série A
  • 9 titres de Coppa Italia
  • 2 titres de Supercoppa Italiana

Bien que l’AS Roma ne connaisse pas le même succès que d’autres grandes équipes italiennes, les fans sont très fidèles à l’équipe. Si vous faites un voyage pour le foot à Rome, vous pourrez ressentir l’intensité de ce soutien.

Logo de l’AS Roma

L’emblème de l’AS Roma n’a pas changé depuis la création de l’équipe en 1927. L’emblème est en fait beaucoup plus lié à l’histoire de Rome qu’on ne le pense. Il représente un loup femelle avec deux enfants sur un fond rouge et jaune.

Il s’agirait d’un rappel du célèbre mythe de Romulus et Remus. Le mythe raconte l’histoire de la fondation de Rome.

Surnom de l’AS Roma : I Giallorossi

Le surnom de l’AS Roma est I Giallorossi, ce qui se traduit directement par « Les Jaunes et les Rouges ». Comme pour les autres clubs italiens, la seule raison de ce surnom est la couleur de l’uniforme du club.

Que faire à Rome ?

Le Vatican

Place et basilique Saint-Pierre. La basilique Saint-Pierre est sublimement ornée et incrustée de marbre, elle est située sur le site du tombeau de Saint-Pierre. La façade donnant sur la place Saint-Pierre présente une immense colonnade du Bernin, surmontée de statues de saints.

D’une fenêtre, le pape bénit les fidèles qui se rassemblent sur la piazza en contrebas. Arrivez tôt le matin pour éviter les longues files d’attente si vous voulez explorer l’intérieur de la basilique. Le dôme de 137 mètres de haut de la basilique a été conçu par Michel-Ange et achevé en 1590, longtemps après sa mort. Vous pouvez monter au sommet si vous le souhaitez.

La sculpture de la Pieta, autre chef-d’œuvre de Michel-Ange, se trouve dans une chapelle latérale, et l’extravagant baldaquin baroque du Bernin se dresse au-dessus de l’autel papal. Il y a une statue de bronze de Saint Pierre datant du 13e siècle, dont le pied a été usé par les baisers des pèlerins.

Le Trésor est un autre point fort incontournable, abritant des trésors ecclésiastiques, des tombes et des vêtements d’anciens papes.

Emplacement : Métro de la Cité du Vatican : Prendre la ligne A en direction de Battistini et sortir à Ottaviano-S. Pietro. Marcher vers le sud jusqu’à la place Saint-Pierre

Les musées du Vatican

Les musées du Vatican renferment certaines des plus belles collections au monde d’œuvres d’art classiques et de la Renaissance. Ils sont logés dans des palais qui valent la peine d’être visités en tant que tels, avec de fabuleuses fresques. Cherchez l’appartement Borghia, les chambres de Raphaël et la chapelle Sixtine, deux des meilleurs endroits où se rendre.

Le métro : Prendre la ligne A en direction de Battistini et sortir à Ottaviano-S. Pietro ou Cipro-Musei Vaticani. Marcher le long du mur du Vatican jusqu’à l’entrée

Castel Sant’Angelo

Cette massive forteresse ronde surmontée de l’archange Michel date de 139 après J.-C., lorsqu’elle était le mausolée de l’empereur Hadrien. Il a depuis servi de citadelle médiévale, de prison et de lieu de sécurité pour les papes pendant les périodes de troubles. Il s’agit d’un endroit très intéressant à visiter et les visites comprennent les sombres cellules de la prison et les somptueux appartements des papes de la Renaissance.

Emplacement : Lungotevere Castello Bus : 23, 34, 280 Rome antique

Panthéon

Le Panthéon est le bâtiment antique le mieux préservé de Rome. On pense qu’il a été construit par l’empereur Hadrien en 118 apr. J.-C.. Entrez par le portique massif à fronton et préparez-vous à être étonné par ce qui se trouve à l’intérieur. L’immense coupole hémisphérique possède un plafond à caissons avec une ouverture au centre, l’oculus, qui est la seule source de lumière. L’impressionnant dôme et les sarcophages en font un lieu de visite exceptionnel.

Emplacement : Piazza della Rotonda

Bus : 116 et bien d’autres

Forum romain

Le forum était le centre de la vie de la Rome antique et les ruines sont disposées de manière confuse, il faut donc les voir d’abord depuis le Capitole pour avoir une idée de la disposition.

La Via Sacra était l’endroit où se déroulaient les processions de célébration, et il y a deux arcs de triomphe, construits pour célébrer diverses victoires romaines. Recherchez le temple de Vénus et de Rome, construit par Hadrien en 121AD, et l’église de Santa Francesca Romana. Il est connu comme le saint patron des automobilistes et si vous vous y rendez autour du 9 mars, vous verrez des voitures conduites à l’église pour être bénies.

Emplacement : Entrées par le Largo Romolo e Remo, la Via del Foro Romano et l’Arc de Titus sur la Via Sacra. Le métro : Colosseo

Colisée

Le Colisée est le grand amphithéâtre de Rome, un spectacle majestueux malgré des siècles de dommages et de négligence. Il comptait 80 entrées et pouvait accueillir 55 000 spectateurs sur les quatre niveaux de murs voûtés. À l’intérieur de l’arène, vous pouvez imaginer les combats de gladiateurs, les combats sanglants d’animaux sauvages et les courses de chars qui s’y déroulaient – l’équivalent d’une bonne finale de football aujourd’hui !

À côté du Colisée, vous ne pouvez pas manquer l’Arc de Constantin, couvert de reliefs et de statues provenant de monuments antérieurs.

Emplacement : Piazza del Colosseo Métro : Colosseo

Le Colisée, un exemple de l’architecture et de la construction des stades (de football) actuels.

Muraille de Servian

Ce mur romain encerclait autrefois les sept collines sur lesquelles Rome était construite. Les meilleurs endroits pour voir les vestiges de cette architecture du 4e siècle sont près de la gare ferroviaire de Termini et sur la colline de l’Aventin. Il existe de longs tronçons en bon état tout autour de la périphérie de Rome. Emplacement : Périphérie de Rome

Le métro : Termini

Fontaine de Trevi

Cette splendide fontaine est décorée de statues, avec comme pièce maîtresse un grand coquillage tiré par des chevaux de mer mus par deux tritons. Il s’agit de l’une des attractions les plus modernes de Rome, achevée en 1730. La coutume veut que les visiteurs jettent des pièces de monnaie dans la fontaine, qui est ensuite reversée à une œuvre de charité.

Emplacement : Piazza di Trevi

Bus : 52, 53, 61, 62, 63, 71, 80, 95, 116 et 119

Marches espagnoles

Cette impressionnante volée de marches descend majestueusement de l’église de Trinita dei Monti vers la Piazza di Spagna. Ce point de repère spectaculaire comporte plusieurs courbes et terrasses et est décoré de pots de plantes fleuries. C’est un endroit idéal pour s’asseoir, écrire des cartes postales, envoyer des SMS à la maison ou simplement se reposer et observer les gens. Emplacement : Scalinata della Trinita dei Monti

Le métro : Spagna

Bocca della Verita (Bouche de la Vérité)

Si vous voulez vous amuser un peu avec vos amis, rendez-vous à La Bocca della Verita. Ce visage d’homme a été sculpté dans le marbre de Pavonazzetto au Ier siècle, probablement comme couvercle de fontaine ou de canalisation. Il a rapidement été utilisé comme détecteur de mensonges.

Les Romains croyaient que s’ils mettaient leur main dans la bouche de la sculpture et disaient ensuite un mensonge, la bouche mordrait la main ! Elle est devenue célèbre après avoir figuré dans le film « Vacances romaines » avec Audrey Hepburn et aujourd’hui, les touristes font la queue pour l’essayer. Vous devriez essayer !

Emplacement : Piazza Bocca della Verita

Le métro : Ligne B vers le Circo Massimo

Piazza Navona

Cette place baroque se trouve sur le site d’un stade du 1er siècle, construit non pas pour le football, mais pour les courses de chars et les concours d’athlétisme. Les vestiges des fondations du stade sont visibles sous l’église Sainte-Agnès, sur la place.

Cette place est célèbre pour sa magnifique Fontana dei Quattro Fiumi, qui représente les quatre plus grands fleuves du monde – le Nil, le Plat, le Gange et le Danube. C’est un endroit rafraîchissant à visiter lors d’une journée chaude.

Emplacement : Piazza Navona

Bus : 40, 46, 62, 64, 81, 87, 116, 492, 629

Musées du Capitole

La Piazza del Campidoglio est l’un des points forts de Rome. Redessinés par Michel-Ange pour la visite de l’empereur Charles Quint en 1536, le Capitole et les palais qui entourent la piazza ont subi un lifting.

L’escalier de la Cordonata est couronné de statues massives de Castor et Pollux. De chaque côté se trouvent les musées du Capitole – le Palazzo Nuovo et le Palazzo dei Conservatori.

Cherchez les fresques peintes sur les murs et profitez de la collection massive de sculptures, de porcelaines et de galeries d’art dans ces palais adjacents.

Emplacement : Piazza del Campidoglio

Bus : 40, 63, 64, 70, 75

Se déplacer à Rome

Rome dispose d’un système de métro, le Metropolitana ou Metro, avec deux lignes. La ligne A traverse la ville du nord-ouest au sud-est et la ligne B va du sud-ouest au nord-est. Les lignes se croisent à la Stazione Termini, la Gare Centrale, qui est également le point central de nombreuses lignes de bus.

Les bus sont bon marché et nombreux, un autre bon moyen de se déplacer d’un endroit à l’autre. Vous devrez acheter des billets avant de monter dans le métro, le tram ou le bus dans un « Tabacchi » – cherchez le grand signe « T ».

Les stations de métro sont équipées de kiosques à billets automatiques, et les grandes stations de métro ont des guichets avec personnel. Vous aurez peut-être intérêt à acheter un Roma Pass (environ 38,50 € pour 3 jours ; 28 € pour 2 jours) qui donne droit à des trajets illimités dans les transports publics, à l’entrée gratuite dans deux musées et à des entrées à prix réduit dans de nombreuses autres attractions.

Des taxis sont disponibles dans toute la ville et les taxis officiels sont de couleur blanche. La meilleure façon de se déplacer dans les rues étroites est à pied.

Afin de vous offrir un bon site web, nous utilisons des cookies. Plus d'informations sur nos cookies
Fermer la notification