Un voyage à Glasgow pour voir le Celtic

Glasgow est l’une des villes les plus vivantes et les plus multiculturelles d’Europe. Située dans la ceinture centrale de l’Écosse, elle est bien desservie par la route, le chemin de fer et les airs. Elle possède certaines des collections d’art les plus connues au monde, le meilleur shopping du Royaume-Uni en dehors de Londres, des équipements sportifs et récréatifs de premier ordre, un vaste choix de restaurants et de pubs, et la vie nocturne la plus animée et la plus passionnante d’Écosse. Le Scottish Ballet, le Scottish Opera et le Royal Scottish National Orchestra sont tous situés dans la ville. Et bien sûr, c’est le berceau du Celtic FC, qui en fait l’une des destinations les plus spéciales pour un voyage footballistique.

Le club a été fondé en 1887 pour réduire la pauvreté parmi les immigrants irlandais vivant dans l’East End de Glasgow.

Histoire du Celtic FC

La longue et illustre histoire du Celtic FC a transformé les « Bhoys » en un symbole du sport écossais et britannique. C’est la raison pour laquelle le Celtic FC est toujours évoqué lorsqu’on parle de la Premiership écossaise.

Les traditions du Celtic FC remontent à 1887, date à laquelle la première réunion du club s’est déroulée à la salle paroissiale St. Mary’s de Glasgow.  Malgré la démolition de la salle, l’église est toujours debout et est ouverte de 10 à 15 heures le premier mercredi de chaque mois.

Le Celtic FC a été fondé sur le principe du respect de l’histoire irlandaise et écossaise lorsque le frère mariste irlandais Alfred l’a établi dans l’East End de Glasgow comme moyen de gagner de l’argent pour lutter contre les graves difficultés de pauvreté de la population immigrée irlandaise. Le Celtic Park de Glasgow, souvent appelé « Paradise » par les supporters de l’équipe, est le terrain du Celtic FC, et il est situé à Parkhead, un quartier à l’est de la ville. Avec une capacité de 60 411 spectateurs, le Celtic Park Stadium se classe au septième rang au Royaume-Uni et est le plus grand stade d’Écosse. De ce fait, la ferveur des supporters du Celtic Park en fait une destination de choix pour un voyage footbal à Glasgow.

À propos du Celtic Park

Le Celtic Park sera toujours connu sous le nom de Paradise pour les supporters de l’équipe. Pourquoi ? En 1888, l’ancien Celtic Park a été inauguré dans le quartier de Parkhead, mais suite à une hausse des loyers, le club a déménagé en 1892 et a construit un nouveau terrain à seulement 200 mètres de là. Les médias ont déclaré que le nouveau stade était un « paradis » par rapport à l’ancien, car il était moderne et pouvait accueillir davantage de spectateurs. L’Old Firm de 1938, par exemple, a accueilli 83 500 spectateurs.

Le Celtic Park a beaucoup changé depuis sa création. Au départ, c’était un stade ouvert, mais aujourd’hui, ses murs sont fermés et son aspect est typiquement britannique. L’équipe a préservé son essence en érigeant quelques statues à proximité. N’oubliez pas de faire un tour avant le match et de les prendre en photo !

Voici les légendes présentées :

Jock Stein

La statue de Jock Stein est l’une des principales attractions de la ville. Elle a été inaugurée en 2011. Stein était un joueur de football et un entraîneur de l’équipe nationale écossaise. Il est devenu en 1967 le premier entraîneur britannique à remporter la Coupe d’Europe avec le Celtic, une équipe surnommée « les Lions de Lisbonne ». Le Celtic est devenu Champion d’Europe dans la capitale portugaise, avec uniquement des joueurs locaux. L’équipe a également remporté neuf titres consécutifs de la Scottish League de 1966 à 1974 sous la direction de Stein.

La statue de Jimmy Johnstone

Johnstone est l’un des joueurs du Celtic les plus connus. Il faisait partie intégrante des « Lions de Lisbonne » grâce à ses merveilleux dribbles. En plus d’une statue à l’extérieur du Celtic Park, il y a un mémorial à Viewpark, une ville dans la banlieue de Glasgow, où « Jinky » est né.

La statue de Brother Walfried 

Une statue en bronze de Walfrid se dresse à l’extérieur du Celtic Park. Cette statue a été financée par les supporters du Celtic et est souvent ornée d’écharpes vertes et blanches du club avant les matchs, un monument approprié à l’homme qui a eu la clairvoyance de créer le club dont le seul but était de servir les membres les moins fortunés de la société.

La statue de Billy McNeill

La statue de Billy McNeill rend hommage au capitaine du Celtic qui a soulevé la Coupe d’Europe lors de la victoire du Celtic sur l’Inter Milan en 1967 à Lisbonne. McNeill a été le premier joueur britannique à brandir la Coupe d’Europe, et la première fois qu’une équipe britannique l’a remportée.

Promenez-vous dans le stade avant le match et prenez des photos fantastiques pour une collection mémorable à vie. Si vous aimez le football, un voyage au Celtic est quelque chose que vous devez prévoir ici.

N’importe quel supporter du Celtic ne sera pas surpris d’apprendre que le Celtic Park a récemment été classé cinquième (sur 30 stades) en ce qui concerne la meilleure atmosphère de football par un sondage France Football. Quiconque a déjà assisté à un match au Celtic Park partage entièrement cet avis ; certains pourraient même affirmer que nous méritons mieux que la cinquième place. Malgré tout, des milliers de personnes tiennent leur écharpe et chantent « You’ll Never Walk Alone » à tue-tête, une tradition qui remonte aux années 1960. Certains fans disent qu’ils ont commencé à le chanter plus tôt que les fans de Liverpool !

Le Celtic Park offre une petite mais solide gamme de choix en matière de nourriture : roulés aux saucisses, tartes, hamburgers et sucreries ! Lors d’un voyage foot au Celtic, vos choix de boissons dans le stade se limitent au thé, au café et aux boissons gazeuses, car l’alcool n’y est ni autorisé ni vendu. La vente d’alcool n’y est pas autorisée. En effet, seules les personnes occupant les loges d’entreprise peuvent déguster des boissons alcoolisées au Celtic Park. En raison de la restriction nationale concernant la vente d’alcool dans les stades écossais, les halls ordinaires sont toujours sans alcool. Vous pouvez toutefois y boire une tasse de thé typique !

Rivalité féroce entre le Celtic et les Rangers

La rivalité entre le Celtic et les Rangers est l’une des plus vives et des plus passionnées du monde du football, rivalisant avec l’intensité de matchs comme le Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid.

La rivalité de longue date entre les deux équipes écossaises dépasse le cadre du football et aborde des questions plus larges d’identité nationale, de politique et de religion.

Pourquoi le match Celtic vs Rangers est-il appelé le derby de l’Old Firm ?

Selon certains récits, la compétition Celtic-Rangers est connue sous le nom de « The Old Firm » depuis la finale de la Coupe d’Écosse en 1904.

Le magazine The Scottish Referee a souligné la dimension commerciale des matchs à grand spectacle des deux rivaux, qui attiraient des foules considérables et un soutien ardent, en publiant une caricature satirique des deux adversaires avant le match. L’expression « Patronise The Old Firm » était écrite sur la pancarte d’un homme dans une bande dessinée.

Si les catholiques constituent la majorité des supporters du Celtic, plusieurs des principales légendes du club – dont Jock Stein, Kenny Dalglish et Danny McGrain – ont des ascendances protestantes.

Les deux équipes de la Old Firm ont récemment mis en œuvre des stratégies pour combattre le sectarisme. La Old Firm a tenté de mettre un terme au port de drapeaux provocateurs, aux chants sectaires et aux supporters problématiques en recourant à des niveaux accrus de contrôle et de surveillance, en travaillant avec les groupes religieux, le Parlement écossais, les groupes de pression comme les écoles et les organisations communautaires.

Choses à faire à Glasgow :

Parmi les principales attractions de Glasgow figurent la distillerie Glengoyne, la galerie d’art et le musée Kelvingrove, la Nécropole, Macintosh House, la Cathédrale de Glasgow et la Statue du Duc de Wellington.

Mais si vous êtes à Glasgow pour un séjour footballistique, pourquoi ne pas visiter Hampden Park ? Ce stade national de l’Écosse est situé dans le quartier de Mount Florida, à Glasgow. Hampden a accueilli plusieurs compétitions de club et nationales véritablement inoubliables, comme trois finales de Ligue des Champions, une finale de Coupe de l’UEFA et l’Euro 2020, entre autres. L’expérience Hampden inclut une visite du stade, une visite de l’un des meilleurs musées du football au monde, et un arrêt au Scottish Football Hall of Fame. Ne ratez pas le premier musée national du football en Europe, situé dans le stade. Les artefacts irremplaçables exposés dans les galeries ne manquent jamais de susciter l’admiration des visiteurs. Les moments monumentaux du  » Beau Jeu  » sont parfaitement exposés et partagés par le personnel passionné du musée. Au sein du musée se trouve le Scottish Football Hall of Fame, qui met à l’honneur les personnes ayant apporté une contribution significative au football écossais.

Centre culturel de la nation, l’ancienne ville portuaire abrite divers musées et des événements renommés comme la Glasgow Art Fair. En raison des nombreuses attractions qu’offre Glasgow, les touristes s’y rendent fréquemment entre mai et décembre. En effet, le temps est doux et agréable pendant cette période.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.