Les 10 matchs de foot les plus emblématiques

Des rencontres à vivre en direct !

Certains matchs sont inoubliables. Vous vous souvenez exactement du lieu où vous les avez regardés et avec qui. Bien sûr, le match de football le plus passionnant est celui qui se dispute quand quelque chose est vraiment en jeu. Nous avons dressé la liste des matchs les plus passionnants dont on se souvient pour vous. Nous avons même les photos !

1. FC Liverpool – FC Barcelona 2019

Match : Demi-finale de la Ligue des Champions
Résultat : 4-0

La deuxième partie de la demi-finale de la Ligue des Champions. Liverpool était dans une situation désespérée, puisqu’il s’était incliné 3-0 au Camp Nou lors du match aller. Liverpool a entamé le match avec brio et s’est immédiatement montré menaçant. Virgil van Dijk a fait preuve d’une grande efficacité dans le match. Après 7 minutes, le score était de 1-0 grâce à un rebond sur un tir d’Henderson. L’ambiance dans le stade était survoltée. Le Barça pouvait encore se créer une occasion par l’intermédiaire de Messi, entre autres, mais ce n’était pas suffisant. Liverpool entre à la mi-temps avec une avance de 1-0. Georginio Wijnaldum entre sur le terrain pour la deuxième mi-temps. Un changement décisif ! A la 54ème minute, Anfield explose en marquant le deuxième but. Les supporters de Liverpool étaient encore sous le choc lorsque, deux minutes plus tard, Wijnaldum marquait de la tête pour le 3-0. Quel match, avec encore plus d’une demi-heure de jeu. Le rythme était effréné, Messi a bien joué mais, à plusieurs reprises, cela n’a pas suffi. Le match semblait être au point mort jusqu’à la 79ème minute, lorsque Alexander-Arnold a marqué le quatrième but décisif. Anfield était complètement déchaîné. Sans aucun doute, l’un des matchs les plus marquants de la Ligue des Champions.

2. Arsenal – Tottenham 2012

Match : Première Ligue
Résultat : 5-2

Avant cette rencontre, Arsenal venait de sortir d’un match désastreux de la Ligue des Champions. L’équipe a été écrasée 4-0 par le Milan AC. Puis le club a également été éliminé de la FA Cup par Sunderland. Il y a eu ensuite la visite de Tottenham pour le North London derby. L’équipe de Van Persie espérait que la chance serait désormais de son côté. Cependant, Arsenal a tout de suite fait un faux départ et était déjà mené au bout de quatre minutes, grâce à Saha après une assistance d’Adebayor. A la 34ème minute, Bale s’écroula facilement dans la surface de réparation. Un penalty s’en suivit et Adebayor enfonça le clou avec un score de 2-0 pour Tottenham. Arsenal semblait revenir à la raison, grâce entre autres à van Persie. Après six minutes, le score était de 1 à 2 grâce à Sagna. Peu avant la mi-temps, le travail de van Persie fut enfin récompensé et il égalisa victorieusement. La tête haute et prêt à en découdre, Arsenal entra en jeu à la mi-temps. En seconde période, van der Vaart faisait son entrée sur le terrain pour Tottenham. L’équipe de Harry Redknapp ne fit pas la meilleure impression après la pause. A la 51ème minute, Arsenal prenait l’avantage grâce à un bon jeu. Tottenham était maintenant à terre et hors-jeu. Walcott marquait deux buts en cinq minutes, grâce à l’aide de van Persie et Song.

3. Real Madrid – Atletico Madrid 2014

Match : Finale de la Ligue des Champions
Résultat : 4-1

En 2014, le Real Madrid n’avait plus remporté le trophée dit des « Grandes Oreilles » depuis 12 ans. Il jouait maintenant la finale de la Ligue des Champions contre l’Atletico, son concurrent local. L’équipe de Cristiano Ronaldo avait soif de victoire. 

Le Real Madrid était à la traîne en première période. Ronaldo essayait par tous les moyens de faire une percée, mais la défense de l’Atletico était trop forte. Au cours de la deuxième mi-temps, l’Atletico semble se relever et remporter la coupe. Le destin a ensuite frappé et Sergio Ramos a inscrit de la tête l’égalisation dans les arrêts de jeu. 

Une demi-heure de prolongation. Le Real Madrid fait preuve d’agressivité et grâce à un tir de Di Maria, Gareth Bale décroche l’or. Les supporters du Real deviennent fous mais savent qu’il reste encore dix minutes de jeu. L’Atletico ne pouvait plus en encaisser davantage et dans les dernières minutes du match, deux autres buts ont été marqués par le Real par l’intermédiaire de Marcelo et Ronaldo. Le match absolument brillant du Real Madrid en 2014 sera finalement, et à juste titre, porté aux nues par le football professionnel.

4. Manchester City – Queens Park Rangers 2012

Match : Match décisif du championnat

Résultat : 3 – 2

En 2012, Manchester City a eu l’occasion de remporter le championnat national pour la première fois en 44 ans. Les stars de l’époque étaient Balotelli, Nasri, Tévez et Touré. Lors de la dernière journée, les Queens Park Rangers allaient devoir être battus à domicile. Au cours de la première mi-temps, City a eu beaucoup d’occasions. Mais ils n’en ont pas fait grand-chose. A la 39ème minute, Zabaleta a enfin eu de la chance et a marqué sur une passe de Touré. 

Soulagés et sous les applaudissements retentissants des supporters de City, ils étaient assez satisfaits à la mi-temps. Quelques minutes après le début de la deuxième mi-temps, le QPR sort de nulle part avec une attaque qui se termine directement dans le but. Les joueurs de City ont été surpris de ce qui venait de se passer. Mais City s’est vite remis et a déclenché un véritable barrage de tirs dans les buts du QPR, mais miraculeusement, rien ne s’est produit. Puis, à la 65ème minute, encore une fois complètement contre le cours du jeu, une autre attaque du QPR. Traoré a perdu Mackie, qui avait été totalement oublié. Manchester City a vu disparaître son espoir de titre. Il leur fallait maintenant marquer deux autres buts. 

City a continué à passer la vitesse supérieure en croyant à la victoire. Le QPR était au pied du mur, mais survivait. Les dernières minutes du match s’écoulaient et avec elles, tout espoir dans le stade. Le match semblait se vider de son sang et la foi disparaissait. À la 90ème minute, les premières personnes ont commencé à sortir du stade avec cinq minutes de prolongation encore à jouer. Balotelli a manqué une grande occasion dans la première minute de prolongation. Un corner a été habilement tiré par Dzeko. La situation était la même à trois minutes de la fin de la prolongation. 

Manchester City est revenu au centre pour une dernière offensive. C’est alors Balotelli qui, avec une belle passe, a fait entrer Agüero en action. Avec deux buts en prolongation, Man City a remporté miraculeusement le championnat national.

5. Manchester United – FC Barcelona 1984

Match : Premier Quart de finale de la Coupe d’Europe.
Résultat : 3 – 0

Pour le prochain match, nous restons à Manchester mais nous plongeons plus loin dans les annales de l’histoire. Le quart de finale de la Coupe d’Europe 1984 entre Barcelone et, bien sûr, Manchester United. Lors du match à domicile, Barcelone avait joué un match solide avec un score de 2-0. C’était le Barcelone de Maradona, les tueurs ! Personne ne s’attendait à ce que Manchester United soit en mesure de renverser la vapeur à domicile. 

Mais dans un Old Trafford plein d’entrain, c’était le soir du capitaine de United, Bryan Robson. Au cours d’une soirée où tout se passait bien, il a marqué deux fois.  En première mi-temps, il a inscrit un but. Puis, à la seconde mi-temps, la balle lui est tombée dessus et il l’a glissée dedans. Deux minutes plus tard, Stapleton a marqué le but décisif et a tranché le match en faveur de United.

6. AC Milan – FC Liverpool 2005

Match : Finale de la Ligue des Champions

Résultat : 3 – 3 (Liverpool gagne aux pénalties)

L’AC Milan de Stam et Seedorf a affronté Liverpool en finale de la Ligue des Champions 2005. Le Milan AC est entré en finale en tant que favori. Après seulement deux minutes, le score était déjà de 1-0 grâce à un but du capitaine Paolo Maldini. Avant la mi-temps, Crespo a marqué deux autres buts, et le Milan AC est entré en seconde période avec une grande avance. 

Cependant, les supporters de Liverpool ont continué à y croire et ont submergé les supporters du Milan AC. Puis, en deuxième mi-temps, a lieu l’un des retours les plus magiques de l’histoire de la Ligue des Champions. En l’espace de six minutes, Liverpool a réussi à trouver le chemin des filets à trois reprises. Tout a commencé avec Steven Gerrard à la 54ème minute. Le capitaine a encouragé son équipe et est revenu en courant au centre. Il n’a fallu que deux minutes et Smicer marqua à nouveau. Tout à coup, l’équipe de Liverpool retrouvait tout espoir. Steven Gerrard parvint à obtenir un pénalty à la 60ème minute. C’est XabI Alonso qui a marqué après que le penalty ait été stoppé dans un premier temps. 

Dans la dernière demi-heure, Milan a eu une autre grande occasion, mais Dudek réussit à arrêter le but décisif. Nous sommes allés aux tirs au but. Le stade était sur le point d’exploser ! Après une séance de tirs au but acharnée, avec plusieurs arrêts magnifiques, c’est finalement Liverpool qui a remporté la finale. Dudek fut le grand héros de Liverpool, qui a réussi à arrêter le dernier tir au but milanais. Quelle soirée, de 3-0 de retard à la victoire aux tirs au but !

8. Bayern München – Manchester United 1999

Match : Finale de la Ligue des Champions
Résultat : 1 – 2

En règle générale, les Allemands sont connus pour avoir souvent remporté la victoire dans les prolongations. En 1999, Manchester United et le Bayern Munich se sont affrontés en finale de la Ligue des Champions. Man Utd avait déjà remporté la Coupe et le Championnat national dans son propre pays. Manchester United comptait une équipe de légende composée de Beckham, Giggs, Neville et de notre cher Jaap Stam. 

Le Bayern Munich a connu un départ de rêve et a pris l’avantage après six minutes, grâce à un coup franc de Basler. Le match s’est déroulé en dents de scie et les deux équipes se sont créé de maigres occasions. Le Bayern Munich a pris l’avantage 1-0 à la mi-temps.

En seconde période, les deux équipes se sont à nouveau retrouvées à égalité. Les deux équipes se sont créées des occasions, mais rien de vraiment significatif. Le Bayern s’est approché le plus près du but avec un tir contre le poteau et une bicyclette qui a frappé la barre transversale. Il semblait que cette finale serait celle du Bayern. 

La 90ème minute approchait et l’arbitre indiquait trois minutes additionnelles. Schmeichel, le gardien de but de United, s’avança pour une dernière offensive. Ryan Giggs fit atterrir le ballon dans la surface de réparation déchaînée et Teddy Sheringham égalisa. Il ne restait plus qu’une minute de jeu avant la prolongation, contre toute attente. Mais une minute plus tard, un corner de Beckham est tiré par Solskjaer. En trois minutes, Manchester United avait complètement inversé le cours du jeu et le triplé était dans le sac.

9. Bayern München – Inter Milan 2011

Match : Quart de Finale de la Ligue des Champions
Résultat : 2-3

En 2011, l’Inter Milan de Wesley Sneijder a affronté le Bayern Munich d’Arjen Robben en quarts de finale. Le match aller à Milan avait été remporté 1-0 par les Allemands. Le Bayern était impatient de faire la différence à domicile. 

Cependant, c’est l’Inter qui a ouvert le score à la 4ème minute, grâce au joueur vedette Samuel Eto’o. Après quoi, le Bayern est rentré dans le jeu en étant plus efficace et très dangereux, grâce à Robben et Ribéry. À la 21ème minute, c’est Gomez qui a marqué l’égalisation. L’Inter a eu quelques occasions, mais c’est surtout le Bayern qui était au mieux de sa forme. A la 31ème minute, Muller marque le 2-1. Juste avant la mi-temps, les Italiens faisaient encore un grand coup de flipper pour un but. Ces derniers pouvaient se réjouir de n’être menés que 2-1 à la mi-temps.

L’Inter a dû faire tout ce qui était en son pouvoir pour rester en Ligue des Champions après la pause. L’Inter était en bonne voie dans les quinze premières minutes après la pause. Lorsqu’ils semblaient sur le point de s’effondrer, c’est Wesley Sneijder qui a marqué à la 61ème minute. Le score était de nouveau à égalité et l’Inter avait besoin d’un but supplémentaire pour se qualifier. 

Sous la direction de Thomas Muller, le Bayern a menacé le but de l’Inter à plusieurs reprises. En revanche, c’est Sneijder qui a eu l’occasion de marquer, mais il n’a pas pu le faire. Le match se terminait tranquillement. C’était bien sûr ce que les Allemands attendaient. Juste avant la fin, à la 88ème minute, un but a été inscrit pour l’Inter par Pandev. 

Le Bayern Munich disposait encore de 5 minutes pour marquer à nouveau et se diriger vers le but de l’Inter. Ce n’était cependant pas suffisant et l’Inter a remporté ce match grâce à sa combativité.

10. FC Barcelona – Paris Saint Germain 2017

Match : Quart de Finale de la Ligue des Champions
Résultat : 6-1

En 2017, les attentes pour le Paris Saint-Germain étaient très élevées. Le club avait dépensé une somme sans précédent pour l’achat de nouveaux joueurs et il fallait que cela rapporte des bénéfices. Lors du premier match à domicile, le PSG a impitoyablement mis Barcelone sur la touche. Le score était de 4-0 et Barcelone semblait complètement hors course pour le match retour. 

Le PSG devait et allait finalement aller loin dans la Ligue des Champions en 2017. Ce but est devenu beaucoup plus difficile à atteindre quand le PSG a été soudainement associé au FC Barcelone en quart de finale. Pourtant, le FC Barcelone s’est avéré être une proie plus facile que prévu à domicile. Le PSG s’est imposé 4-0 et le FC Barcelone paraissait déjà éliminé. Sans un but, la situation du FC Barcelone semblait d’autant plus désespérée. 

Le Barça a bien joué et a pris l’avantage après trois minutes par l’intermédiaire de Luis Suarez. L’équipe espagnole est entrée à la mi-temps avec une avance de 2-0 sur le PSG, grâce à un but contre son camp de Kurzawa. Après la mi-temps, Messi a provoqué un penalty à la 50ème minute. Le public du FC Barcelone s’est déchaîné et l’ambiance était excellente. Puis, à la 62ème minute, Edinson Cavani a marqué le but à l’extérieur du PSG. Le FC Barcelone avait alors besoin de trois autres buts. À la 85ème minute, les Espagnols semblaient avoir perdu tout espoir. Neymar a ensuite marqué son deuxième but à la 88ème minute et à la première minute de la prolongation sur un penalty. A quelques minutes de la fin, Barcelone a fait le forcing et c’est Sergi Roberto qui a permis à Barcelone de réaliser l’impossible. À la toute dernière minute de la prolongation, il a marqué le but gagnant et le miracle s’est produit au Camp Nou. Un match absolument légendaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *